Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mes chers compatriotes...

Publié le par Stéphane GOMEZ

Une nouvelle année qui commence, commence comme il se doit par des voeux.

Notre nouveau Tsar Kozy n'a pas voulu manquer à la tradition, et n'a pas voulu manquer l'occasion d'un nouveau passage télévisé!

Cela fait beaucoup de "nouveau", mais "on" nous avait bien annoncé du nouveau, de l'inédit, de l'incroyable! Au final, nous aurons découvert sur la forme la plus grande platitude possible dans ces nouveaux "nouveaux voeux" présidentiels; ce n'était pas vraiment le temps de la rupture.

Sur le fond, point de rupture également, dans son discours: le gouvernement va enfin commencer les mesures de ruptures annoncée depuis l'élection (qu'a-t-il donc fait depuis, d'ailleurs?), ces mesures de ruptures que la France attend depuis 20 ans (n'a-t-il pas été, notre ancien président de l'U.M.P., ministre important dans le Gouvernemnt Balladur? et dans le Gouvernement Raffarin? et dans le Gouvernement de Vilepin??! ces mesures qui n'ont pas été prises, est-ce que ce n'est pas lui qui ne les a pas prises, ce "retard" accumulé par la France, n'en a-t-il pas été l'un des principaux responsables??).

Quel est le bilan aujourd'hui de cette présidence du "tout devient possible"?

Notre président de la République préféré nous explique que grâce à l'action menée depuis 8 mois, en matière fiscale et sociale, la France a évité une dégradation aussi forte que celle connue par les autres pays. Je n'avais pas remarqué que dans les autres pays, les marches de la faim se multipliaient dans des rues laissées à l'abandon, entre les carcasses de voitures et les feux de poubelles.

Aujourd'hui, voilà à quoi en est rendu SARKOZY pour cacher l'échec lamentable de sa politique: grâce à lui, c'est moins pire qu'ailleurs, et le changement annoncé (depuis un an qu'on l'attend) va enfin être mis en place, il va maintenant faire tout ce qu'il a dit et n'a toujours pas fait!

Mais toutes ces gesticulations médiatiques cachent de moins en moins la réalité de ces tétus faits. Le seul dont le pouvoir d'achat a augmenté, c'est Nabotléon lui-même (juste après son divorce, de préférence); pour les autres, pour la masse, le choc de croissance que devait permettre les cadeaux fiscaux aux plus riches n'est jamais venu. Comme on ne peut rien faire contre le chômage, on s'en prend à la place aux chômeurs, maintenant menacés de radiation s'ils refusent un emploi "convenable", dixit la même ministre de l'Économie qui annonce dans la même phrase qu'il y a 500 000 emplois attendant 2 millions de chômeurs (que fait-on du 1,5 millions restant? on l'expulse, pour améliorer l'évaluation du ministre de l'Immigration et de la Honte Nationale?!).

La rupture de style n'aura pas été une rupture de fonds: avec SARKOZY, on retrouve la même Droite arrogante qui aime les riches et s'attaque aux pauvres, simplement plus décomplexée, plus outrancière. Entre eux, contre nous, tout devient possible!

Meilleurs voeux pour 2008, nous en aurons bien besoin...

Commenter cet article
I
Tu n'as donc pas résisté au jeu de mot "Nabotléon", c'est bien regrettable !Toute attaque d'autrui sur son physique ou par le biais de son physique ne fait honneur ni à celui qui la prononce ou l'écrit, ni à la Politique.Tu condamnerais celui qui s'en prendrait publiquement à un adversaire politique (pour rester sur le terrain de la politique) par le biais de son obésité, de sa calvitie, de la couleur de ses cheveux, de sa voix nasillarde, de son handicap (visuel au hasard, bégaiement si tu préfères),... alors en quoi s'en prendre à la taille de Sarkozy serait plus honorable ? D'autant que tu ne sembles pas être démuni d'arguments de fond.Sur ce, meilleurs voeux (bis)
Répondre
S
oh, mais je m'en prenais uniquement à la petitesse politique et éthique du tsarkozy, son apparence physique m'indiffère elle totalement…